Quel cheval pour débuter l’équitation ?

L’équitation constitue un art, un loisir et à la fois une discipline sportive. Elle définit l’action de conduite d’un cheval sous l’action de l’homme. Monter à cheval a toujours été le rêve de bon nombre de passionnés à travers le monde. Mais, la pratique de l’équitation est une activité aussi passionnante que dangereuse. Il est donc d’une grande importance de prendre en considération des éléments de base avant de s’y lancer. Ce qui retiendra le plus l’attention a trait au choix du cheval pour un débutant dans la discipline. Quel est alors le type de cheval approprié pour se lancer dans l’équitation ? Le présent article apporte la réponse à une telle préoccupation.

Opter pour un cheval débourré

Quand on débute dans l’équitation, le choix de sa monture est d’une importance capitale. En effet, plusieurs experts recommandent d’opter pour un routinier afin de se préserver de toute éventuelle complication pouvant survenir lors d’un essai. De plus, il est préférable que ce cheval soit débourré et si possible, qu’il l’ait été tout en gardant de la proximité avec son nouveau cavalier (personne qui monte à cheval). De préférence, évitez de monter un cheval n’ayant pas été exploité dans un club. En effet, il y a de fortes possibilités que celui-ci soit usé et ne réponde plus correctement.

Opter pour un cheval débourré en tant que novice en équitation est donc un meilleur choix que celui d’un cheval non débourré. Cependant, cette option n’est pas forcément l’ultime alternative que vous ayez.

Le critère lié à l’âge du cheval

Concernant le choix du cheval destiné à l’équitation, plusieurs avis divergent. On note d’un côté celui de préférence d’un cheval plus âgé afin que ce dernier puisse tolérer les maladresses de son nouveau cavalier. Cela garantit nettement mieux la relation de complicité qui unit les deux parties. Il est plus facile de dresser et de débourrer un cheval acheté précédemment à l’état de poney, car cela permet d’être en harmonie de façon évolutive avec lui.

À défaut d’un poney, il est conseillé de porter son choix sur un cheval situé dans la tranche d’âge allant de 8 à 12 ans. Pour une meilleure expérience et plus de sécurité, il est indispensable que le cheval ait déjà passé sa période de révolte.

Un cheval bien dressé : une option tout aussi avantageuse

Un cheval bien dressé va bien au-delà d’un cheval débourré. En effet, le cheval dressé est préparé par un dresseur sur une longue durée pour s’adapter à divers types de situation. Cela permet à un nouveau cavalier débutant en équitation de ne pas se retrouver confronté à un cheval capricieux. Un cheval capricieux mettrait en danger tout cavalier expérimenté ou non. De plus, une monture bien dressée est la garantie d’un apprentissage aisé pour un individu débutant à cheval. Elle permet aussi à son nouveau cavalier de se mettre plus rapidement à son niveau en matière de complicité.

Autres critères de sélection d’un cheval

Afin de s’assurer d’avoir trouvé la bonne monture, il est conseillé au cavalier novice de faire de nombreux essais. Ces essais en question reviennent à tester de nombreux chevaux afin de pouvoir distinguer celui qui convient le plus. Pour se faire une idée à l’avance, le cavalier peut effectuer des recherches dans divers catalogues d’écuries en ligne. Après chaque essai, il pourra faire son tri et affiner sa liste de choix.

En plus de cela, il faut retenir aussi qu’il n’existe pas de race précise pour un cavalier. Le choix de la race se rattachera à la complicité naissante entre le cavalier et le cheval dès leur entrée en contact.

Ce sont là les bases de la sélection d’un cheval quand on commence l’équitation. Suivez les recommandations pour faire le meilleur choix possible afin de vivre une expérience inoubliable.

Laisser un commentaire